Coumba Ndoffene Famak, roi du sine (1810-1871) : Le héros de la bataille de Somb

14 Mai 2018
30849 times

Un des rois les plus emblématiques du royaume du Sine, Coumba Ndoffène Diouf « Famak » (qui signifie Sénior), a régné de 1953 à sa mort en 1971.

Le héros de la grande bataille de Fandane-Thiouthioune ou Somb, c’est lui Coumba Ndoffène Diouf « Famak ». Il est resté dans la postérité comme celui qui a mis fin aux velléités de Maba Diakhou Bâ de répandre l’Islam dans le Sine. C’était un jour de 18 juillet 1967. Quelques jours plus tôt, le Buur Sine avait envoyé une lettre au marabout l’invitant à une bataille ouverte. Cette déclaration avait son origine : l’attaque surprise du village sérère de Mbin O Ngor dont Maba est accusé d’être l’instigateur. Venu avec son armée, le marabout toucouleur sera défait et tué. Cette bataille restera comme l’un des épisodes les plus marquants de l’histoire du Sénégal colonial.

C’est en 1953 que Coumba Ndoffène Diouf « Famak » est monté au trône, en remplacement du roi Ama Diouf Gnilane Faye décédé et qui a été immortalisé dans un portrait par l’abbé Boilat lors de sa visite à Joal en 1850. Son règne a été constamment menacé par deux forces extérieures : d’un côté, les Français qui voulaient étendre leur autorité dans son royaume après la défaite du Walo et la fin du règne de Linguère Ndaté Yalla et, de l’autre, le Nioro dont le souverain, Maba Diakhou Bâ, voulait islamiser le Sine et le Saloum. Pendant longtemps, Coumba Ndoffène Famak a résisté à l’expansionnisme français, ainsi qu’à la stratégie des Français de vouloir l’utiliser contre Maba Diakhou. Il est décrit comme un leader très fort et qui savait respecter sa parole. Quand Lat-Dior a été contraint à l’exil par l’administration française après sa défaite à Loro en janvier 1964, c’est Coumba Ndoffène Famak qui lui a accordé refuge avant qu’il ne poursuive son chemin chez Maba Diakhou Bâ.

Quatre ans après sa victoire éclatante face à Maba Diakhou, Coumba Ndoffène Famak Diouf est assassiné à Joal par les Français en août 1871. C’est durant son règne que la chanson qui deviendra l’hymne du Sine sera adoptée. Cette chanson a été déclamée à son honneur en souvenir à la bataille victorieuse de Somb.

Coumba Ndoffène Famak est l’un des rois qui ont le plus marqués l’histoire de ce royaume. Il est admiré pour sa bravoure et pour avoir résisté au colonialisme français et lutté pour l’indépendance du Sine. Après sa mort, les rois du Sine se sont succédé au trône à un rythme rapide.

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.