Avec près de 70% des suffrages exprimés, le chef de l'Etat sortant devance largement son adversaire Henri Falcón, qui n'en recueillerait que 21%. L'opposant annonce lui qu'il ne reconnaît pas les résultats du scrutin, marqué selon lui par des irrégularités, et demande un nouveau scrutin. Près de 20 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes de cette présidentielle anticipée, dans un pays en proie à un chaos économique et sécuritaire depuis de nombreux mois.

L’équipe du Sénégal qui prendra part à la Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet) effectuera une séance d’entrainement ouverte au public vendredi après midi avant son départ pour la seconde partie de sa préparation qui aura lieu à Vittel (France), a annoncé ce dimanche le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Augustin Senghor.

"Nous invitons le public à répondre présent à cette manifestation, ce sera une belle communion entre les joueurs et leurs supporters", a déclaré le président de la Fsf aux médias.

Le président de la Fsf a fait cette annonce après la remise du trophée de la Coupe du Sénégal remportée (2-0) par Génération Foot aux dépens de la Renaissance de Dakar.

Des voix se sont élevées contre le manque de match amical de préparation des Lions au Sénégal qui en joueront trois avant la phase finale de la Coupe du monde.

Le premier match opposera le Sénégal au Luxembourg, le 31 mai, contre la Croatie, le 8 juin et contre la Corée du Sud trois jours plus tard.

Les Lions qui démarrent leur stage ce lundi à Saly Portudal, recevront le Drapeau national des mains du chef de l’Etat, Macky Sall, jeudi au palais de la République.

Après cette remise, les joueurs retenus s’envoleront pour la France où aura lieu la 2ème partie de leur stage de préparation.

Les protégés du sélectionneur Aliou Cissé qui a publié jeudi dernier une liste de 23 joueurs et quatre suppléants, joueront le premier tour du Mondial 2018 respectivement contre la Pologne (19 juin), le Japon (24 juin) et la Colombie (28 juin).

Source : APS

L’équipe du Sénégal qui prendra part à la Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet) effectuera une séance d’entrainement ouverte au public vendredi après midi avant son départ pour la seconde partie de sa préparation qui aura lieu à Vittel (France), a annoncé ce dimanche le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Augustin Senghor.

"Nous invitons le public à répondre présent à cette manifestation, ce sera une belle communion entre les joueurs et leurs supporters", a déclaré le président de la Fsf aux médias.

Le président de la Fsf a fait cette annonce après la remise du trophée de la Coupe du Sénégal remportée (2-0) par Génération Foot aux dépens de la Renaissance de Dakar.

Des voix se sont élevées contre le manque de match amical de préparation des Lions au Sénégal qui en joueront trois avant la phase finale de la Coupe du monde.

Le premier match opposera le Sénégal au Luxembourg, le 31 mai, contre la Croatie, le 8 juin et contre la Corée du Sud trois jours plus tard.

Les Lions qui démarrent leur stage ce lundi à Saly Portudal, recevront le Drapeau national des mains du chef de l’Etat, Macky Sall, jeudi au palais de la République.

Après cette remise, les joueurs retenus s’envoleront pour la France où aura lieu la 2ème partie de leur stage de préparation.

Les protégés du sélectionneur Aliou Cissé qui a publié jeudi dernier une liste de 23 joueurs et quatre suppléants, joueront le premier tour du Mondial 2018 respectivement contre la Pologne (19 juin), le Japon (24 juin) et la Colombie (28 juin).

Source : APS

L’équipe de Génération Foot a remporté la finale de la Coupe du Sénégal seniors ce dimanche après sa victoire 2-0 aux dépens de la Renaissance de Dakar. Les buts ont été marqués en première période par Khadim Diaw à la 25ème minute et par Abdou Aziz Soumaré, le défenseur de la Renaissance contre son camp à la 35ème minute.

Avec ce succès, Génération Foot qui était en course pour le titre de champion 2018, est assurée de retourner en Afrique la saison prochaine. Cette victoire est la 2ème de l’équipe de Déni Biram Ndao en Coupe du Sénégal après celle de 2015 contre le Casa Sports.

Par ailleurs, la finale chez les juniors a été remportée par le Casa Sports qui a battu 1-0 celle du Jaraaf de Dakar.

Samedi, la finale en football féminin a été gagnée par Médiour de Rufisque qui a dominé les Sirènes 3-0 tandis qu’en cadets, l’AF Darou Salam était venue à bout du Casa Sports 1-0.

Source : APS

Au Sénégal, c'est une offensive massive. La grande distribution, en particulier les groupes français, crée des supermarchés dans toutes les grandes villes et, comme ailleurs, les méthodes de vente sont agressives, les prix tirés vers le bas. Cette situation, cette arrivée en force, inquiète les associations de consommateurs qui craignent que les petits commerces et le secteur de l'informel, essentiel pour de nombreuses familles, ne résistent pas à cette déferlante.

Le professeur Ousmane Thiaré a été nommé samedi, par décret présidentiel, recteur de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis en remplacement de Baydallaye Kane.

Pape Ibrahima Faye remplace Ibrahima Diao à la direction du Centre régional des oeuvres universitaires et sociales de l’université de Saint-Louis (Crous)

L’UGB fait face depuis le 15 mai dernier à une crise envenimée par la mort par balle de Mouhamadou Fallou Sène. L’étudiant en deuxième année de lettres modernes, marié et père d’un enfant a trouvé la mort lors d’affrontements avec les Forces de sécurité venus ramener l’ordre dans l’espace universitaire.

En effet, les étudiants de l’UGB avaient très tôt ce jour pris d’assaut le centre régional des oeuvres universitaires et sociales (Crous) réclamant le paiement de leurs bourses et des conditions d’études "acceptables".

Les Forces de l’ordre étaient venues annihiler leur volonté de faire de ce mardi, une "journée sans ticket" dans les restaurants de l’Ugb.

Source : APS

L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans a obtenu sa qualification pour le 3ème et dernier tour qualificatif au Championnat d’Afrique des nations de la catégorie aux dépens de celle de l’Egypte aux tirs au but.

Les deux équipes qui avaient fait match nul (0-0) à Dakar, il y a une semaine, se sont quittées ce samedi sur le même score. Aux tirs au but, ce sont les coéquipiers du capitaine Ousseynou Cavin Diagne qui ont remporté la mise 7-6.

La phase finale de la CAN U20 est prévue du 24 février au 10 mars de l’année prochaine au Niger.

Source : APS

Notre Dame de Popenguine. Vers elle, des milliers de fidèles vont converger à partir du 19 mai prochain pour les besoins de la 130e édition du pèlerinage marial placée sous le thème « Ô Marie, aide-nous à dire oui au Seigneur». Comme par le passé, ils se prosterneront au pied de la statue de Marie pour l’honorer en tant que mère du Sauveur du monde, mais aussi pour implorer des grâces particulières. Le pèlerinage marial est donc ce grand évènement pour lequel des milliers de fidèles vont faire de Popenguine leur point de convergence pour magnifier le Christ. Une occasion pour exalter Dieu le père, dans la sublimation de l’amour qu’on lui porte, et se souvenir de l’apôtre de la paix, Jésus Christ. Ensuite, honorer la mémoire de Marie et rappeler, suivant les enseignements de l’Eglise, la pertinence de l’évangélisation. Combien seront-ils de pèlerins sénégalais, gambiens, maliens, cap-verdiens et bissau-guinéens, ivoiriens, togolais, béninois, mauritaniens à se rendre à Popenguine ? Difficile d’avancer un chiffre !

Disons simplement qu’ils seront des milliers de fidèles catholiques répondant à l’appel de l’Eglise sénégalaise à se retrouver au sanctuaire marial, pour raviver leur foi en glorifiant Marie, leur mère, leur espoir. La ville habituellement tranquille de Popenguine va connaître, pendant trois jours, une fièvre religieuse avec comme point d'orgue la messe de la Pentecôte. L'atmosphère sera si colorée que l’on pourra dire que Popenguine vit un second Noël. Bref, le pèlerinage marial sera un jour très spécial pour ces milliers de fidèles bénis d'être en ces lieux et de prendre part à une démarche de la foi. Pôle d’attraction des fidèles chrétiens du Sénégal et des pays voisins, Popenguine recevra plus de croyants que le lui permet ses capacités d’accueil. L’on peut se poser la question de savoir où recevoir encore du monde à Popenguine, pendant cette période de quête de grâces divines. Pendant trois jours, au moins, les rues de la ville seront investies à toute heure. Déjà, l’arrivée des premiers pèlerins entretient pendant un bon moment la ferveur religieuse qui atteindra son paroxysme le jour « J » de la Pentecôte. Mais, faut-il le rappeler, il y a foule et foule. Malgré la ferveur religieuse extériorisée à Popenguine, aucun débordement n’y est perceptible. L’enseignement catholique, qui a fait de Popenguine le sanctuaire religieux qu’il est devenu, y est pour beaucoup. Serviteurs déclarés du Christ, les différents directeurs des offices et les fidèles consacrent leur vie à la vivification de la foi. Leur pratique religieuse, leur enseignement, leur comportement social et leurs nombreux écrits en témoignent incontestablement. Cependant, dans le plus strict respect du message divin, ils se maintiennent sur le chemin qui mène vers le Seigneur. Et en guides spirituels et fidèles avertis et éclairés, les disciples du Christ vivent leur foi dans la paix de leur cœur, acceptant de se laisser mener sur le chemin de la foi. Rassemblement de foi, pour la communauté chrétienne unie dans la glorification de Dieu, le pèlerinage marial est l’occasion d’une communauté fraternelle. Et Popenguine sera comme le centre de gravité d’une immense toile d’araignée tissée sur tout le pays. Tous les chrétiens sénégalais et ceux des pays voisins vont, encore une fois, célébrer Marie, la mère de Jésus, le Sauveur dans un même élan impulsé par une foi commune. Que la participation de tous à ce pèlerinage soit, pour nous tous, nos familles et nos collaborateurs, source d’abondantes de bénédictions divines, de nombreuses grâces, de joie et de réussite.

Par Cheikh Aliou AMATH

UnePopenguine18Cliquer ici pour télécharger

L’Union pour le renouveau démocratique (Urd) a plaidé pour une solution durable au problème des bourses des étudiants.

La direction politique exécutive (Dpe) de l’Urd manifeste « toute » sa sympathie aux nombreuses victimes des violences du mardi 15 mai à l’Université Gaston Berger. Elle appelle à une solution durable au problème des bourses des étudiants. Compte tenu des violences d’aujourd’hui, elle invite l’ensemble du pays à réfléchir sérieusement sur l’université et ses problèmes, en partant d’une réalité: l’engagement du président Macky Sall pour l’Education. L’Urd a rappelé, dans ce sens, que rien que pour les infrastructures, le président de la République a accordé près de 500 milliards de FCfa à l’université et que l’enveloppe des bourses oscille entre 3,5 et 4 milliards de FCfa avec parfois des pics de 6 à 7 milliards mensuels.  Encore, «l’Urd estime que la question est trop sérieuse pour être laissée aux seuls  politiciens qui rivalisent, par presse interposée, de démagogie espérant trouver le moyen de récolter quelques voix de naïfs compatriotes», soutient l’Urd dans un communiqué.

Sur la situation nationale, la Dpe de l’Urd félicite «chaleureusement » le président Macky Sall, pour avoir dénoué la crise et réglé la question de l’indemnité de logement au-delà de toute attente des intéressés. Au sujet de la récente conférence des leadeurs de «Bennoo Bokk Yaakaar», sous la présidence de Macky Sall qui a exhorté à l’union, à la solidarité, à la mobilisation et à la victoire, la Dpe demande « à tous les responsables de se l’approprier, de ne négliger aucun détail pour la réélection de notre candidat le président Macky Sall au soir du 24 février 2019». Enfin, se penchant sur la situation en Palestine, «la Dpe encourage le président Macky Sall dans son appel à la mobilisation de la communauté internationale, au-delà du monde islamique, pour mettre fin aux souffrances des Palestiniens et relancer le processus de paix au Proche-Orient», complète le communiqué.

A. DIOP

 

Pour un apaisement total et entier à la raison, les familles des victimes, reçus ce jeudi en audience par le président Macky Sall, considèrent que malgré l’atrocité des événements, il faut savoir pardonner ; un pardon qui ne signifie pas jouer contre l’Union sportive de Ouakam (Uso).

« Il est encore trop tôt de jouer contre Ouakam, ce match pouvant réveiller de mauvais souvenirs qui risqueraient de faire revenir la violence », a affirmé le porte-parole des familles des victimes, Mamadou Dione, qui a appelé au calme et à la sérénité. Toutefois, ces dernières continuent de réclamer justice et le président Macky Sall les a rassurés que tôt ou tard les décisions de justice seront dites.

« Sur une éventuelle programmation d’un match Stade de Mbour - Uso, notre position reste inchangée. Nous avons toujours dit que nous n’étions pas prêts, pour cette année, à jouer contre l’équipe de Ouakam et nous l’avons réitéré devant le président de la République. Parce que nous ne sommes pas encore sortis de ce deuil-là », a déclaré Saliou Samb, président du stade Mbour qui faisait face à la presse après l’audience avec le chef de l’Eta.

« Le président de la République n’a pas voulu s’immiscer dans la gestion du football, et a même demandé à la Fédération sénégalaise de football, qui est une structure indépendante, à trouver une autre formule pour que ces matches-là ne puissent pas se tenir, pour plusieurs raisons, notamment pour des questions de sécurité », a martelé le président du Stade de Mbour. « Nous demandons aux magistrats qui sont chargés de l’instruction, notamment au doyen des juges, avec tout le respect qu’on leur doit, de nous aider à accélérer la procédure, afin que nos morts puissent enfin reposer en paix. Ainsi, en tant que parents et dirigeants du Stade de Mbour, nous pourrons enfin être soulagés parce que le droit aura été dit et les responsabilités situées », a insisté Saliou Samb.

« Nous refusons catégoriquement que notre équipe joue contre l’Uso. La décision d’intégrer Ouakam dans le championnat était précipitée. Au lieu de nous aider à faire notre deuil et de panser les blessures, alors que nous continuons de souffrir atrocement, le cœur meurtri, on nous impose une telle décision », s’est-t-il indigné. Au cours de cette audience, le chef de l’Etat a offert 24 millions de FCfa aux huit familles, soit trois millions de FCfa pour chacune d’elle. Macky Sall a également offert au Stade de Mbour une enveloppe de 15 millions de FCfa, au comité des supporters 5 millions ainsi que 3 billets pour la prochaine Coupe du monde Russie 2018.

D’après le président du Stade de Mbour, Macky Sall a promis aussi d’accompagner les familles des victimes en leur permettant d’avoir accès à des financements de la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der).

Amath Sigui NDIAYE

 


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.