Elu en Afrique de l’Ouest : Seybatou Aw pour une diaspora émergente

05 Déc 2017
96 times

« Votez Seybatou Aw, c’est voter pour un député qui abreuve la diaspora sénégalaise et non un député qui s’abreuve de la diaspora ». C’est ce qui ressort en substance des motivations de la candidature d’El Hadj Seybatou Aw, déclaré vainqueur des législatives du 30 juillet 2017 en Côte d’Ivoire avec 71,35% du suffrage exprimé dans la circonscription de l’Afrique de l’Ouest. Un slogan de campagne qui a permis au candidat de la liste «Benno Bokk Yakaar» de faire la différence face à ses adversaires.

Abidjan – Partant de son amour pour le Sénégal à son parcours migratoire, en passant par une brillante carrière professionnelle et un engagement dans les actions sociales et humanitaires, Seybatou Aw est, pour la majorité des Sénégalais de Côte d’Ivoire, « le compatriote le mieux outillé et expérimenté pour défendre leurs intérêts à l’Assemblée nationale ».

Parcours
Parti du Sénégal, il y a 44 ans, cet ingénieur électromécanicien de formation âgé de 65 ans, marié et père de 5 enfants, a exercé et continue d’occuper diverses fonctions dans le monde (professeur de robotique et d’automatisme, ingénieur, directeur et administrateur de sociétés d’assurances, chargé de cours en Assurances…).

Le nouveau député a plusieurs qualifications qui lui ont permis de bâtir son riche parcours professionnel et surtout d’être plus proche des réalités de la diaspora sénégalaise.

Les Sénégalais de Côte d’Ivoire lui reconnaissent ce savoir-faire et cette expérience. « Ce que je retiens de sa personnalité, c’est qu’il va au Parlement pour poursuivre son amour pour le social et l’humanitaire », nous confie un ressortissant sénégalais dans la capitale ivoirienne qui requiert l’anonymat.

Mobiliser des financements pour les jeunes et les femmes
Selon des témoignages dans les communautés sénégalaises en Côte d’Ivoire, Seybatou Aw a à son actif plusieurs actions humanitaires tant dans la diaspora qu’au Sénégal. Indépendamment des opérations de charmes qu’il a menées pendant la campagne pour les législatives de 2017, il s’est engagé, depuis plusieurs années, à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Sénégalais de la diaspora en Afrique de l’Ouest ainsi que ceux du Sénégal.

Un engagement que natif de Walalde, au bord du fleuve Sénégal, dans le département de Podor, entend plus que jamais renforcer depuis sa prise de fonction à l’Assemblée nationale afin d’œuvrer pour l’émergence de la diaspora sénégalaise. « Dans mon programme de campagne, je me considère comme un immigré, quand bien même je suis un fonctionnaire international. Je suis membre de la diaspora depuis plus de quatre décennies. J’ai quitté le Sénégal après mon Bac en 1973.

Et j’ai côtoyé la communauté sénégalaise partout où je suis passé, en France, au Mali, au Togo… Je discute avec elle et je connais ses préoccupations », renseigne M. Aw. Pour lui, les Sénégalais sont de braves travailleurs, qui ont besoin de soutiens financiers et techniques en termes d’encadrement. « Les Sénégalais de la diaspora ont besoin d’aides pour financer et gérer leurs projets, pour se soigner, pour rapatrier les corps de certains de nos parents, poursuit-il. Avec mes relations sur le plan international et national avec le gouvernement sénégalais, je pense qu’on peut mobiliser des financements pour aider les jeunes et les femmes à développer leurs affaires et se prendre en charge ».

Abou Adam, correspondant en Côte d’Ivoire

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.