grandair

La religion des bannis

04 Jan 2017
195 times

« Mbayang Diop se porte bien, elle apprend le Coran en prison ». La révélation est du très sérieux directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba. Voilà une trouvaille à laquelle personne n’a prêté la moindre attention et qui pourtant mérite de figurer en bonne place dans la courte liste des inventions bien de chez nous. Au Sénégal, pour convertir un infidèle à la religion de Dieu, point besoin du sabre et des bombes des djihadistes. Non, si vous voulez mettre une once de piété dans l’âme pécheresse d’un incroyant, il suffit de le mettre en prison. Et le tour est joué.

Il suffit de lire les journaux pour s’en convaincre. A la question de savoir à quoi les détenus passent leurs journées en prison, la réponse est invariable : « Je lis » ou « J’apprends le Coran ». Nombre de directeurs de sociétés nationales, grands pilleurs des ressources nationales devant l’Eternel se sont retrouvés au gnouf, le livre sacré en poche. Et nos hommes politiques alors ? Chaque fois qu’on en met un à Reubeuss, il se fait un point d’honneur de plastronner à la « une » des journaux, le nez dans le Coran.

Pourquoi attendre donc d’aller à « Ndoungoussine » pour afficher sa piété. Le Coran est, en principe, le compagnon de tous les jours du musulman. Du bon musulman. Mais c’est une loi inscrite dans la nature des « toubènes » que nous sommes. On ne pense à Dieu que dans les moments d’épreuve. Quand tout carbure au super, les prières sont exécutées le temps d’une Fatiha et le Coran fièrement exposé dans un coin de chambre.

Par Sidy DIOP

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.