grandair

Cheikh Tidjane Ndiaye : Un député aux antipodes du paysan du dimanche

09 Jan 2017
316 times

Grand producteur à ses heures perdues, l’honorable député Cheikh Tidiane Ndiaye, est affectueusement surnommé : « Monsieur Agriculture » à l’Assemblée nationale. Le représentant du peuple est formel : « le Sénégal ne se développera qu’avec l'agriculture, la pêche et l'élevage ».

Rencontré à Mboro, il a bien voulu nous promener dans l’une de ses exploitations de la zone.  Le champ que nous visitons se situe dans le village de Kheur Allé Gueye à un (1) kilomètre dés que vous bifurquez à gauche venant de Mboro, pour prendre la direction de Diogo-Fass Boye. Déjà sur les lieux au petit matin du dimanche 25 septembre 2016, Le député Cheikh Tidiane Ndiaye nous accueille avec enthousiasme. « C’est l’une de mes exploitations dans la zone et elle est seulement de 3ha mais que j’ai hérité des champs de mon père ». Le champ ne regorge que d’arbres fruitiers. Des corossols, manguiers, citronniers, des cocotiers nés à gogo, des anacardiers, entre autres qui contrastent avec d’autres cultures maraichères puisque selon l’honorable député, « le maraichage fait aussi partie de mon domaine d’activité et pour ce faire, j’ambitionne de produire cette année beaucoup de pommes de terre, d'oignons et même de l'arachide de contre saison. Nous avons de l'eau pour du riz, mais notre problème dans la zone c'est la prolifération du Tipha et dans certaines zone le sel fait ses effets sur le développement de cultures. Dans mes autres champs c’est presque le même paysage mais, il ya dans un champ où le citronnier est plus exploité avec plus de 450 pieds, l’arachide et le manioc. Je fais aussi de l'élevage et vous avez vu les vaches et l'herbe fourragère ».  

Mais aujourd’hui, le souhait du député Cheikh Tidiane Ndiaye est de voir « éradiquée cette plante du Typha avec l'appui du ministre de l'Agriculture. Par ailleurs, nous demandons un encadrement du ministère de la Pêche pour la production de poissons dans nos vallées ce qui nous permettra d’exploiter de manière optimale les nombreuses potentialités que regorge la zone des Niayes ».

En tout cas, l’honorable député estampillé « Monsieur agriculture de l’Assemblée nationale », a bien suivi la ligne tracée par feu son père Ngalgou Ndiaye, qui fut selon lui, « le premier acheteur d'arachide dans le département de Tivaouane ». Il fut aussi un ancien député, et Président du conseil rural de Darou. Ce qui lui fait dire que, comme vous le constatez, je ne fais que suivre les pas de feu mon père. Je saisis cette occasion pour remercier le ministre de l'Agriculture, Papa Abdoulaye Seck pour son soutien au monde rural qui en a tant besoin. Car, le Sénégal se développera qu’avec l'agriculture, la pêche et l'élevage ».

 

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.