grandair

Magazine du Washington Post : Une bien belle boulette

11 Jan 2017
135 times

Le magazine du Washington Post publie un numéro dédié aux femmes et fait une énorme erreur en Une. Le magazine gratuit du quotidien de la capitale américaine a mis en Une un article dédié à une manifestation pour les droits des femmes...

L’erreur a été repérée par une internaute qui a posté la couverture sur le réseau social Twitter. Son message et la photo de la Une ont été massivement partagés poussant le quotidien à réagir. Il faut reconnaître que la maladresse ne saute pas immédiatement aux yeux. Quelques heures après la publication et la distribution aux quatre coins de Washington D.C, l’équipe du journal a décidé de publier, toujours sur Twitter, un message d’excuse.

C’est une bien belle boulette. Vendredi 5 janvier, le quotidien gratuit Express appartenant au très prestigieux Washington Post a eu la bonne idée d’illustrer sur sa Une, un article dédié à l’organisation d’une grande manifestation en faveur des droits des femmes, avec le symbole masculin. L’erreur a été repérée par une internaute qui a posté la couverture sur le réseau social Twitter. Son message et la photo de la Une ont été massivement partagés poussant le quotidien à réagir. Il faut reconnaître que la maladresse ne saute pas immédiatement aux yeux. Quelques heures après la publication et la distribution aux quatre coins de Washington D.C, l’équipe du journal a décidé de publier, toujours sur Twitter, un message d’excuse.

« Nous avons fait une erreur sur la couverture de ce matin et nous sommes particulièrement gênés. Nous avons utilisé le symbole masculin au lieu du féminin », a reconnu le titre avant de publier une nouvelle version de la couverture, telle qu’elle aurait dû être imprimée.

Comment une telle erreur a-t-elle pu se produire dans une rédaction, fondée en 2003, et qui dispose de plusieurs chaînes ou processus de validation ? Plusieurs femmes journalistes ont évoqué l’absence ou le manque de femmes parmi les effectifs chargés de l’édition, un internaute allant jusqu'à insinuer que la rédaction ou les graphistes se seraient fait piéger par une rapide recherche Google, faisant apparaître le symbole masculin lorsque le féminin est recherché. D’autres, enfin, ont fustigé l’utilisation d’une photo d’agence, initialement réalisée sur fond blanc, transformé en rose sur la couverture du quotidien.

Par le surfeur

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.