grandair

La peur du banal

05 Mai 2017
962 times

Spécial mode, spécial montres, spécial crèmes de beauté, spécial jupes, spécial cuisine, spécial festivals d’été, spécial soirée dansante, etc. Là, nous sommes dans l’immensité vertigineuse de la publicité. Les radios et télévisions n’ont pas encore trouvé mieux que le « spécial » comme stratégie de vente. Avec ses « spéciaux », elles survivent, comme si l’écoute et la vue des auditeurs et téléspectateurs ne pouvait plus accueillir la simple et modeste neutralité des produits ou évènements proposés.

Aujourd’hui, ici comme ailleurs, seul le spécial nous parle. Seul le singulier nous éblouit. C’est à croire, en entendant la voix des animateurs-vendeurs de nos radios et télévisions, que le commun échappe aux consommateurs, que le banal lasse les acheteurs. Il faut user, voire abuser, du superlatif « spécial » pour pousser les éventuels pauvres clients à mettre la main à la poche. Peu importe la « surélévation » des vertus rattachées à ces produits venant de certains lointains pays ou celle des évènements prévus sur une… planète jusque-là inconnue. Pour les promoteurs, comme pour leurs porte-voix officiant dans nos radios et télévisions, c’est une spéciale « ivresse » annoncée qui permet de vendre.

Et nos magazines ? Ils n’y échappent pas, émoustillant les lecteurs avec leur spécial voyage, spécial cadeaux, spécial électro, spécial avenir de la planète, etc. Comme les radios et télévisions, les journaux versent dans ce spécial, ce pur artifice commercial. Mention spéciale à ces commanditaires d’offres spéciales qui font vivre les hommes et femmes des médias.

Par Cheikh Aliou AMATH

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.