grandair

Black M, la nouvelle figure du rap français !

19 Mai 2017
161 times

De son vrai nom Alpha Diallo, Black M est une nouvelle figure du rap français. Né à Paris le 27 décembre 1984, Black M commence sa carrière musicale au sein du groupe Sexion d’Assaut aux côtés d’autres rappeurs comme Maître Gims, Barack Adama, Maska ou encore Lefa. Après quelques années de galère, c'est en 2010 que le groupe rencontre son public avec leur premier album « L’École des points vitaux ». Les hits «Désolé» et «Wati by night» deviennent des tubes en un rien de temps. Un franc succès puisque l'album est certifié disque d’or seulement trois semaines après sa sortie. Rapidement, le groupe enchaîne avec un deuxième album, « l’Apogée », et remporte grâce à lui deux NRJ music awards. Comme bien souvent dans la carrière des groupes, les membres décident de faire un break. En 2012, une collaboration avec la chanteuse Rita Ora permet au Français d’origine guinéenne d’accroître un peu plus sa notoriété. 2014 est l'année des lancements solos. Puis vient le temps du premier album solo. En 2014 sort «Les Yeux plus gros que le monde», un album salué simultanément par le public et par la critique. Ses faits marquants : Black M est un chanteur connu pour avoir fait partie des rappeurs à l'origine du groupe Sexion d'Assaut. Il s'est ensuite lancé en solo en sortant son premier album, «Les yeux plus gros que le monde ». On y découvre les premiers singles qui permettent à Black M de rencontrer le succès populaire comme « Mme Pavoshko » ou « Sur ma route ». Ce dernier titre se classe notamment n°1 des ventes en France en mai 2014. Cette même année, l'artiste remporte également le trophée de meilleur clip de l'année pour « Mme Pavoshko » lors des NRJ Music Awards. Après un troisième succès,  « Je garde le sourire », Black M sort au début de l’année 2015 un second album, intitulé « Eternel insatisfait ». Autodidacte, Alpha Diallo passe son adolescence à écrire. Certains thèmes le préoccupent plus que d'autres : les injustices, l'égalité et la stigmatisation. « Tous les enseignants n’appliquent pas la devise d’égalité de la République», déclare-t-il à L'Humanité. Ses textes se lissent et le chanteur revendique un «rap gentil».

Par Oumar BA

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.