grandair

Amath Suzanne Kamara, Coordonnateur du Réseau national des enseignants Apr : Franc-tireur

12 Fév 2018
575 times

Voudrait-il se rappeler au bon souvenir des Sénégalais et surtout du président de la République qu’Amath Suzanne ne s’y prendrait pas autrement. Après une longue période de silence, le Coordonnateur du Réseau national des enseignants Apr, a renoué avec les déclarations fracassantes comme il en a habitué les Sénégalais. Sa cible : Khalifa Sall, qu’il a accusé, sans fard, d’avoir fomenté un coup d’Etat qui visait le régime en place. Un des complices du maire de Dakar aurait même été arrêté dans un pays étranger. Rien que ça ! A côté de cette accusation grave, le qualificatif de « délinquant financier » qu’il accole à Khalifa Sall relève de la broutille.

C’est que, le Secrétaire général du Syndicat des enseignants du préscolaire et de l'élémentaire (Sepe) n’est pas du genre à s’accommoder de langage diplomatique. D’ailleurs, c’est comme ça que les Sénégalais l’ont découvert à la veille de la deuxième alternance lorsqu’avec son compère Youssou Touré, il s’est fait défenseur de son mentor politique Macky Sall. L’Apr et ses alliés au pouvoir, l’ancien volontaire de l’éducation est casé à l’Assemblée national comme Conseiller technique du président Moustapha Niasse. Il n’y fera pas long feu. Se mettant à critiquer vertement le président de l’hémicycle, Amath Suzanne Kamara est défenestré au bout d’un an. Faisant feu de tout bois comme à son habitude, c’est le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, qui sera la cible de ses foudres langagières en 2014 au plus fort des préparations des Assises de l’Education. Le tort du ministre, ne pas l’avoir impliqué dans l’organisation de cet événement. Même Youssou Touré, son compagnon de l’époque des vaches maigres, n’échappera à ses foucades. Après lui avoir contesté, à coups d’accusations de détournement de dizaines de millions, le poste de Coordonnateur du réseau national des enseignants Apr, il arrivera finalement à le lui chiper l’an dernier. Et ce n’est pas Me El hadji Diouf, un autre « Lucky Luke » de la parole, qui nous démentira.

Lui qui, lors d’une plénière à l’Assemblée nationale en 2016, a reçu en pleine figure les attaques d’Amath Suzanne Kamara.

Elhadji Ibrahima THIAM

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.