grandair

Omzo versus Dip : Clash version 2.0

12 Fév 2018
399 times

C’est connu, les rappeurs, pour bon nombre d'entre eux, ont un ego surdimensionné. Dans le «rap Game», lorsqu'on veut s'imposer, il faut savoir montrer les crocs et protéger son territoire. Parce qu'une rime bien sentie peut vous transpercer comme une balle, quoi de plus normal que de voir un rappeur malmener un rival dans une chanson? Omzo Dollar et Dip se sont donnés en spectacle, il y’ a de cela quelques mois. Ils se sont envoyé quelques invectives via leurs textes.

C'est une version 2.0 du conflit entre Tuppac et Biggie les morts en moins. Étalée sur les réseaux sociaux, violente, mais, surtout, lucrative, la guerre entre les deux rappeurs a fait parler autant qu'elle a fait vendre. Est-ce une opération marketing? Le public se questionne. Rappel des faits. Pour le compte de son concert au Théâtre national Daniel Sorano, à l’occasion de l’anniversaire de sa mixtape «Beuss Niki Tay», Dip avait invité Canabasse sur le titre «Tarr Mbédj». Le rappeur fondateur de Buzzlab avait alors lancé des piques à l’endroit de son hôte. Dip, le rappeur de Grand-Yoff, apparu récemment dans le milieu avec une révolution de par ses textes décide de se faire justice, en s’attaquant à son tour aux rappeurs phares du label de Canabasse. Dans sa ligne de mire se trouve Omzo Dollar. Les problèmes commencent à naître via les réseaux sociaux avec une vague de partie prise de fans et «amateurs». La réponse d’Omzo Dollar, à la mesure de l’attaque, ne s’est point faite attendre. Une réplique salée. Cet épisode démontre à souhait que les internautes et passionnés du rap continuent ainsi de vivre ces rivalités entre rappeurs qui font partie intégrante de cette musique jeune. Nous sommes en 2018. Bien que les rappeurs continuent à se mettre des bâtons dans les roues, seulement maintenant, c’est à d’autres fins.

On enregistre moins de diss tracks, procédé parfois long et coûteux, qui présente en plus un risque artistique. C'est sur les réseaux sociaux que les rappeurs se livrent bataille. L'avantage est le caractère instantané de l'attaque, qui se fait devant des témoins qui peuvent eux-mêmes réagir et participer au clash. L'inconvénient, c'est que tout ça se passe bien souvent en dessous de la ceinture, pour des motifs plutôt puérils. Un grand changement qu’a connu les clashs de rap par rapport à l’époque sont les réseaux sociaux. Alors qu’avant les paroles déterminaient le «rappeur le plus « chaud», aujourd’hui, ce facteur passe au second plan, si internet en décide autrement. C’est pour cela qu’il devient important pour un artiste de se construire une forte communauté d’internautes.

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.