margeLarge

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Fin des assises de DAKAR : Les partis de gauche contre toute forme d’impérialisme en Afrique

Les partis de gauche, membres du Forum de la gauche africaine (Alnef), étaient en Assemblée générale du 15 au 17 novembre à Dakar. Ils ont pris l’engagement de combattre toute forme d’impérialisme en Afrique.

Les partis de gauche, membres du forum de la Gauche africaine ont dénoncé, hier, à Dakar, la mainmise des pays occidentaux sur les ressources naturelles en Afrique. Pour eux, l’instabilité et les conflits enregistrés dans le continent africain sont en partie dus à l’impérialisme qui, selon les partis de gauche, se manifeste sous une nouvelle forme. « Toutes les crises sont, en grande partie, causées par l’impérialisme dans sa nouvelle façon de dominer l’Afrique », a déploré Amath Camara du Parti de l’indépendance et du travail (Pit)  au nom des partis de gauche d’Afrique qui ont pris part à l’Assemblée générale de l’Alnef.

Les partis de gauche disent avoir identifié les principales voies par lesquelles les impérialistes pénètrent dans le continent. «  Ils divisent les forces populaires et les partis engagés dans la bataille contre l’impérialisme », a dit M. Camara qui ajoute que ses camarades ont pris la décision de faire face. Selon M. Camara, il s’agira, pour les partis de gauche, d’identifier les forces à mobiliser dans les pays respectifs pour défendre les intérêts des populations.

L’Assemblée générale a réuni 22 pays africains. 17 résolutions  ont sanctionné la fin des travaux. Elles portent essentiellement sur les crises qui secouent certains pays africains dont le Mali, l’Egypte, la Tunisie. Les participants ont aussi adopté des résolutions pour manifester leur solidarité avec Cuba.  Deux motions de solidarité à l’endroit des peuples palestinien et syrien ont également été adoptées.  La prochaine assemblée générale aura lieu au Kenya.

Babacar DIONE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.