Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Féstival du rire de Kaolack : Guedel Mbodj envisage une ouverture africaine en 2012

L’édition 9 du Festival du Rire de Kaolack a été l’occasion pour son initiateur, Guedel Mbodj, de mesurer la dimension que la seule activité culturelle propre au Kaolackois, est en train de prendre.  Au cours d’une rencontre avec la presse au Complexe le Paradis, Guedel Mbodj a dit sa satisfaction par rapport à l’édition 2011.

Le festival du rire de Kaolack a connu un franc succès, tant au point de vue de l’organisation, de la participation des artistes que de l’affluence qui a été un record, comparaison  faite aux huit éditions précédentes.

Fort de tous ces acquis, l’initiateur du festival du rire de Kaolack compte, à partir de l’édition de 2012, qui va coïncider avec les 10 ans de l’événement, s’ouvrir à l’Afrique, notamment vers des pays à grande tradition culturelle et théâtrale comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire etc.

D’ailleurs, sur ce plan, un pas a été franchi cette année avec la participation de la Mauritanie qui a répondu à l’appel.Autre problème évoqué par Guedel Mbodj, l’absence d’infrastructure pouvant contenir le festival qui a aujourd’hui dépassé de loin le cadre de l’Alliance Française qui s’est avérée trop petite pour la circonstance. L’initiateur s’est d’ailleurs excusé auprès des milliers de spectateurs venus spontanément de toutes les contrées du Sénégal et qui n’ont pu accéder à la salle le jour de l’ouverture.

Par contre, les podiums décentralisés au niveau des quartiers de Sara et Abattoirs ont permis au festival de renforcer sa popularité.

En tout cas, si le souhait de M. Mbodj est de voir l’Association des artistes s’approprier l’événement, il se désole des réserves émis par cette dernière qui évoque le manque de moyens.   L’attitude des autorités municipales et du conseil régional a par ailleurs outré Guedel Mbodj qui a fait noter leur total désintéressement par rapport à ce  festival qui s’est identifié à la région de Kaolack et qui est en plus un facteur fédérateur.

Mamadou CISSE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les sous-sites du SoleilOnline

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.