sources vecto FR 5 page 001

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Casamance : L’installation de 200 km de fibre optique en phase de finalisation

22 Aoû 2016
7655 times
Casamance : L’installation de 200 km de fibre optique en phase de finalisation Cheikh Bakhoum, Dg de l’Adie.

L’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) est sur le point de boucler la construction de près de 200 kilomètres de fibre optique dans la zone sud du pays en vue de contribuer au « désenclavement numérique » de la Casamance, a révélé samedi son directeur général, Cheikh Bakhoum.

« C’est dans le cadre du projet Large Bande lancé par chef de l’Etat et dont l’objectif est de parvenir à un désenclavement numérique du Sénégal. Dans la zone sud, plusieurs axes, dont Ziguinchor-Oussouye, Oussouye-Cabrousse, Ziguinchor-Goudomp et Goudomp-Tanaf, sont en cours de réalisation », a expliqué Cheikh Bakhoum en visite à Ziguinchor.
 Cette visite entre dans la cadre d’une tournée nationale qui a conduit sa délégation dans les régions de Thiès, Diourbel, Kaolack et Ziguinchor, en compagnie de techniciens, d’ingénieurs, des partenaires techniques de Huawei et des représentants de Protec, l’entreprise chargée de réaliser les chantiers numériques. 

Pour le Dg de l’Aide, l’étape de Ziguinchor est une phase importante de cette tournée pour constater de visu l’état d’avancement des travaux du projet de « Large bande ». 
 « Nous avons entamé, entre Ziguinchor et Oussouye, 45 kilomètres de fibre optique. Entre Oussouye et Cabrousse, nous avons entamé la construction d’une ligne de 29 Kilomètres qui est presque à l’étape de finalisation. Ziguinchor-Tanaf en passant par Goudomp (117 km) est en cours de réalisation », a détaillé M. Bakhoum devant des journalistes. 

Pour l’ensemble des axes précités, la longueur totale est de 191 kilomètres de fibre optique. Les chantiers, qui ont débuté en janvier dernier, « seront livrés au plus tard dans trois mois », a assuré le directeur général de l’Adie.

 « Tous les services de l’administration qui sont autour de ce parcours vont être connectés à l’Intranet administratif. Ensuite, nous allons mettre cette infrastructure numérique à la disposition de tous les opérateurs qui en auraient besoin pour un meilleur service au bénéfice des populations », a-t-il poursuivi.

(APS)

Ziguinchor déjà connectée à Dakar par vidéoconférence
L’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) a déjà mis en place un système de vidéoconférence pour connecter les services administratifs et des structures sanitaires et universitaires de Ziguinchor à Dakar pour éviter les déplacements systématiques sur la capitale, a déclaré samedi son directeur général, Cheikh Bakhoum.

 « Nous avons déjà installé une vidéoconférence au niveau de la gouvernance. Non seulement le gouverneur peut l’utiliser à tout moment, mais aussi elle est mise à la disposition de tous les services administratifs. Ziguinchor est bien connectée à Dakar par ce système », a notamment dit M. Bakhoum.

 « Ce système de vidéoconférence va permettre d’éviter de faire les déplacements systématiques sur Dakar et de faire une réduction de dépenses au niveau du fonctionnement de l’administration », a ajouté Cheikh Bakhoum, annonçant de gros investissements pour « désenclaver la Casamance » sur le plan numérique.

 « Nous avons beaucoup d’investissements dans ce sens. Et la région de Ziguinchor va en bénéficier au maximum, parce que nous avons reçu des instructions fermes dans ce sens. Nous sommes à pied d’œuvre pour réaliser cet ambitieux projet dans des délais très courts », a-t-il poursuivi.

 Il a assuré que sur le plan sanitaire et universitaire, l’hôpital de la Paix et l’université Assane Seck de Ziguinchor « sont déjà incorporés dans l’Intranet gouvernemental », pour permettre aux acteurs concernés de bénéficier de toutes les ressources technologiques mises à leurs dispositions. 

(APS)

Last modified on lundi, 22 août 2016 14:47
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.