banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

La Rfm, le terrorisme et le démenti

11 Avr 2017
752 times

Toute la journée du 16 mars dernier, une rumeur a circulé sur WhatsApp annonçant de pseudos informations d’une gravité extrême engageant la responsabilité de la Rfm. Remontons le fil de la rumeur.

« Un ami m’a transféré un message WhatsApp inquiétant », s’alarme Alassane Samba Diop, directeur de la radio Rfm. Dans un court texte, les services secrets américains demandent à leurs ressortissants à Dakar et à Abidjan d’éviter certaines villes touristiques à cause de l’imminence d’attaques terroristes. C’est une alerte pour les Américains et les Français qui sont au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Au bas du texte, on pouvait lire « Source Rfm et Bureau Pnud Dakar ». « J’ai failli tomber des nues, s’exclame le responsable de la radio privée. J’ai appelé la rédaction pour vérifier l’information. Ni le rédacteur en chef encore moins notre directeur de la rédaction n’en avait jamais entendu parler ». La rumeur continuait à se répandre comme une trainée de poudre. « Pour éviter que les gens malveillants, sur les réseaux sociaux, ne fassent porter le chapeau d’une telle rumeur à la Rfm, nous avons jugé utile de faire un démenti, explique Alassane Samba Diop. Nous sommes dans un pays où certaines personnes prennent pour argent comptant ce qu’elles voient sur internet et les réseaux sociaux. Nous sommes également dans un pays où la maturité dans la gestion et même la compréhension de l’information n’est pas toujours très développée ». Après avoir coupé court à la rumeur, l’heure est aux interrogations sur son origine et son but. Le présentateur de l’émission « Remue Ménage » a une idée bien arrêtée sur le sujet. « Nous soupçonnons de la malveillance. La concurrence au Sénégal est tellement déloyale que certains concurrents sont capables de véhiculer de fausses informations pour nous nuire car la volonté de nuire est manifeste », soutient M. Diop, selon qui, il y a un besoin de légiférer sur le secteur du numérique qui va au delà de cette rumeur « malveillante ». 

M. Diop

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.