banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

La stratégie numérique de Macron s’avère payante

20 Jui 2017
1901 times

C’est connu de tous : Emmanuel Macron, le nouveau président français, ne se sépare pas de ses deux iPhone. « Quand on avait rendez-vous avec le candidat Macron, ils étaient toujours posés en évidence devant lui », rapporte le journal français le Parisien. Le jeune président français (39 ans depuis le 21 décembre) ne quitte pas non plus son ordinateur MacBook, sur lequel il prend des notes et retouche ses discours. Bref, Macron (presque 393.000 abonnés sur Twitter, mais seulement 110.000 sur Facebook au moment de la campagne) est un « geek » et ne s’en cache pas. Le lien avec la communauté Tech est établi depuis longtemps. Il s’est rendu deux ans de suite au salon des nouvelles technologies de Las Vegas quand il était ministre à Bercy où il a beaucoup fait pour les start-up. Mais, c’est surtout sa stratégie numérique pour la conquête de l’Elysée qui témoigne de sa connaissance du secteur. Son équipe s’est inspirée des campagnes de Barack Obama en 2008, de Bernie Sanders, Podemos et Ciudadanos en Espagne ainsi que d’exemples canadiens. Pour son grand porte-à-porte, lancé en avril, il s’est appuyé, comme Hollande en 2012, sur le logiciel 50+1 (pour 50 % des voix plus une) de la société Liegey Muller Pons. Cet outil lui a permis de croiser quartiers, résultats électoraux et taux de chômage, et notamment pour aller à la rencontre des abstentionnistes qu’il voulait reconquérir. Pour créer les comités locaux de son mouvement « En marche ! », son équipe a même conçu de toute pièce un logiciel qui permet à n’importe quel citoyen de fonder son comité ou de le quitter en un seul clic. Le résultat a été au rendez-vous.

O.BA

Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.